Où est passé Gros Jack ?

Thématiques: 
Patrimoine, culture, imaginaire
Mots-clés: 
Citadelle

Comme personne n'arrive à voir passer Gros Jack dans la rue du Gros Jack, le Centre de la Mémoire Urbaine d'Agglomération rappelle l'origine des noms de nos rues.

La Citadelle

Elle a laissé son nom à un quai, un pont et un quartier de Dunkerque. A l’origine, ce secteur dunaire est proche du port originel et de sa crique. Au fil des siècles, la cité se développe et se fortifie. Vers 1644, les Espagnols construisent sur la rive gauche du chenal, à l’emplacement de la « grande dune grise », un fort qui prend le nom de leur gouverneur Pedro de Leon. En 1659, les Anglais le remplace par une citadelle pentagonale. Bastionnée par Vauban sous Louis XIV, ce puissant édifice militaire est démoli à la suite du traité d’Utrecht de 1713. À partir de 1754, les terrains et les anciens bâtiments sont vendus à des particuliers et négociants qui y aménagent des entrepôts, moulins, genièvrerie… faisant de la Citadelle un quartier économique et portuaire, conforté au XIXe siècle par l’aménagement des bassins du Commerce et Freycinet, des magasins Bourdon et de l’entrepôt des tabacs. S’y installent également la Chambre de commerce, les maisons du marin et du pilotage, les Ponts et Chaussées, les sièges de compagnies maritimes… À partir des années 1980-90, le projet Neptune permet la construction de l’Université, de bâtiments tertiaires et de nouveaux ponts, l’extension de la plaisance… Le Musée portuaire est inauguré en 1992.

Archives de Dunkerque - Centre de la Mémoire Urbaine d’Agglomération


Cliquez pour agrandir

Vue perspective de Dunkerque du côté de la mer, par le peintre de la Reine, Pierre-Alexandre Royer. Cette vue prestigieuse réalisée en 1741 montre le chef-d'oeuvre en 1713 réalisé par l'ingénieur militaire Vauban avant le démantèlement des fortifications suite au traité d'Utrecht signé le 11 avril 1713.
CMUA, 2Fi179 (Fonds CCID)