Le document du mois

Thématiques: 
Patrimoine, culture, imaginaire
Mots-clés: 
Attribution de prise à Charles Jacobsen


Les archivistes du Centre de la Mémoire classent chaque jour des documents qu'ils proposent ensuite à la consultation de qui le souhaite. Un document est sélectionné chaque mois pour illustrer la variété des ressources que l'on y conserve.

Prise de flûte et surprise de classement : Attribution de prise à Charles Jacobsen,
le  8 mai 1692.

Sous la cote 6 S 881 du Centre de la Mémoire, le lecteur pouvait jusqu’il y a peu découvrir une liasse d’une centaine de documents mêlés, issus de l’hôpital de Dunkerque et réunis sous une pittoresque mention « Titres et pièces écrits en langue flamande sur parchemin – non classés par le double motif que les uns sont sans intérêt et que d’autres ne sont pas lisibles ».

Cette définition péremptoire avait le double mérite de restituer l’état d’âme de son auteur (un agent public de la fin du XIXe siècle visiblement éprouvé par un trop long classement d’archives) et d’inviter à une nouvelle considération de la question.

Ainsi fut entreprise une nouvelle analyse qui permet de nuancer le propos. Parmi d’autres, très variées, une liasse de trois pièces sur parchemin consigne et invite à exécuter  une décision du Conseil d’état de 1692 prise en présence de Louis XIV qui signa l’une des pièces : l’attribution au Capitaine Charles Jacobsen, « commandant la frégate Le Mercure », de sa prise « outre le Texel » ,  le 5 septembre 1691, de « la fluste hollandoise le Lièvre doré appartenant  au nommé Marnic, marchand d’Amsterdam ».

Cet acte signé de l’Amiral de France attribue sa prise au corsaire, « à la réserve du dixième », soit 10 % de prélèvement d’état !

(Exercice de lecture et transcription dans la rubrique Qu'est-ce ça dit ?)