Le document du mois

Thématiques: 
Patrimoine, culture, imaginaire
Mots-clés: 
Petite relique Petit-synthoise


Les archivistes du Centre de la Mémoire classent chaque jour des documents qu'ils proposent ensuite à la consultation de qui le souhaite. Un document est sélectionné chaque mois pour illustrer la variété des ressources que l'on y conserve.

Petite relique Petit-synthoise  

Les services d’archives recueillent et conservent l’ensemble des documents produits et reçus par les administrations de leur territoire, permettant que chacun y retrouve la pièce justificative de son droit ou la réponse à la question qu’il se pose sur telle ou telle situation ancienne. Et c’est aussi pour cela que les habitants du territoire choisissent souvent d’y remettre leurs souvenirs pour que, comme les dossiers des mairies, ils puissent être transmis à ceux qui à l’avenir auront envie ou besoin de les connaître.
De cette façon, le Centre de la Mémoire accueille chaque année un volume imprévisible de documents et fragments d’histoire partagée que les proches ou lointains Dunkerquois lui cèdent en confiance.
En mars 2017, un courrier inattendu a ainsi fait entrer dans les fonds du CMUA quelques souvenirs d’une correspondante de Flandre intérieure qui avait découvert notre livret « Le Village Saint-Nicolas. Cœur historique de Petite-Synthe ». Prenant soin d’annoter ce travail en y ajoutant précisions d’époque et souvenirs, nous envoyant quelques images des baraquements de son enfance, elle choisit aussi d’ajouter dans l’enveloppe un fétiche de son histoire familiale : le fragment de vitrail de l’église Saint-Nicolas dynamitée en 1944 que son père avait récupéré dans les décombres !

Le CMUA vous présente aujourd’hui ce minuscule témoin du bâtiment disparu, en quelque sorte nouvelle relique d’histoire Petit-synthoise dont l’étoile a le bonheur de scintiller  aujourd’hui…73 ans après !

Que notre correspondante soit ici assurée de notre gratitude et de notre attachement à ce fragile objet !