• Zoom sur les livres de La Terre est bleue, le hors-série de l’été dans la saison Plein vent !
  • En lien avec le temps fort L’Été des Balises « Ça manque pas d’air ! », initié par le Réseau des bibliothèques de l’agglomération, les documentalistes de la Halle aux sucres proposent dans ce livret une sélection d’ouvrages pour toute la famille.

Vous y retrouverez quelques-unes des propositions en ligne, et bien d’autres encore ! 

Télécharger le carnet

Pour se détendre pendant l’été : des livres faciles à lire, intelligents et divertissants.
Une part belle est faite aux fictions (romans, bandes dessinées, albums), mais aussi aux témoignages et aux documentaires (guides pratiques, manuels).
De quoi découvrir et rêver, mais aussi s’engager, en mer ou à quai, les pieds dans l’eau, et au grand air ! 

Tous les ouvrages sont empruntables avec la carte Les Balises.
https://www.lesbalises.fr

Bonnes lectures ! 

 

  • Des classiques de la littérature maritime adaptés en BD par Riff Reb's

D’où vient l’amour de l’homme pour la mer ? S’il existe une multiplicité de réponses à cette question, l’imaginaire collectif, nourri par de nombreux récits, n’y est certainement pas étranger. L’Odyssée, d’Homère, ne raconte-t-elle pas déjà le périple d’Ulysse parcourant les mers, persécuté par Poséidon ? Que les récits de littérature maritime soient vécus ou fictifs, historiques, initiatiques, d’exploration, d’aventures, contemplatifs, philosophiques, ou même sociaux, ils ont su éveiller en nous cet indéfectible attrait pour la mer et les océans, la navigation, les marins ou les pirates. La mer est un sujet qui n’a pas de fin. Riff Reb’s, auteur de bandes dessinées, contribue à alimenter notre imaginaire collectif en adaptant plusieurs œuvres maritimes de notre patrimoine littéraire.  

Quand Riff Reb’s décide d’adapter À bord de l'Étoile Matutine, de Pierre Mac Orlan, il est davantage séduit par le fond de l’histoire et l’intérêt visuel du roman que par l’environnement où il se déroule. Malgré le succès éditorial, c’est presque par hasard qu’il adapte à nouveau un roman maritime : Le Loup des Mers​ de Jack London. Mais en travaillant sur ce deuxième album, un roman où on ne touche jamais terre, le goût profond et le réel plaisir de dessiner la mer s’est révélé. L’album a obtenu le prix de la BD FNAC en 2013. Alors, vent en poupe, Riff Reb’s nous offre un troisième opus : Hommes à la mer, adaptation libre de nouvelles de Conrad, Hodgson, Mac Orlan, Poe, Schwob et Stevenson. De quoi assouvir notre faim de loup (de mer). 

Cette série d’albums compose la trilogie maritime de Riff Reb’s : 

RIFF REB'S,
À bord de l'Étoile Matutine
Ed. Soleil Productions, 2010. 

Comment emprunter ce livre à la Halle aux sucres ?
Réservez sur https://www.lesbalises.fr

RIFF REB'S,
Le Loup des Mers
Ed. Soleil Productions, 2012. 

Prix de la BD Fnac 2013

Comment emprunter ce livre à la Halle aux sucres ?
Réservez sur https://www.lesbalises.fr

RIFF REB'S,
Hommes à la mer
Ed. Soleil Productions, 2014.  

Comment emprunter ce livre à la Halle aux sucres ?
Réservez sur https://www.lesbalises.fr

Pour aller plus loin : ​ 

France culture, pour son émission « Les têtes chercheuses » a choisi Riff Reb's pour parler des « écrivains maritimes ». Il y parle avec érudition et passion de la mer et des écrivains qui l’ont inspiré (Homère, Stevenson, Conrad, London et Mac Orlan). Des textes sont lus par le comédien Phil Bouvard.  

Une interview comme une ode à la mer !

Lors du festival international de littérature « Étonnants Voyageurs » 2015, Riff Reb’s a donné une série de deux interviews (la gentille et la méchante). Il y explique son travail d’adaptation sous la forme du roman graphique (les dialogues, la narration, le dessin, les couleurs, la noirceur du propos…). C’est aussi l’occasion d’y découvrir de nombreuses planches. 

  • Saisir ce que « faire de la voile » veut dire grâce à un roman contemporain

On peut être à la fois écrivain et navigateur. C’est le cas de l’américain Jim Lynch, dont le père déménagea à l’Ouest du pays pour pouvoir s’adonner à sa passion de la voile. Jim Lynch a hérité de cette passion : il ne cesse de naviguer et consacre son quatrième roman, Face au vent, à cet univers tout entier. Alors qu’il conçoit habituellement un roman en trois à quatre ans, il pense à celui-ci depuis qu’il a vingt ans. Face au vent est un livre qu’il a préparé toute sa vie. 

À travers la vie d’une famille atypique passionnée par la voile, Jim Lynch raconte la navigation sous toutes ses facettes : excitation, sérénité, beauté, mais aussi sous ses aspects physique et scientifique. La relation des hommes et des bateaux est expliquée comme jamais en littérature. 

Jim LYNCH,
Face au vent
Ed. Gallmeister, 2018. 

Comment emprunter ce livre à la Halle aux sucres ?
Réservez sur https://www.lesbalises.fr

 

Lors de sa sortie en 2016 aux États-Unis, Face au vent a été sélectionné parmi les meilleurs romans de l’année par le Wall Street Journal, l’American Library Association et le Canada’s National Post. Puis, publié en France en 2018, le roman fut le « coup de cœur » de nombreux libraires, dans le pays entier ! 

Écoutez Jim Lynch parler de son roman : 

  • Interwiew de la Librairie Mollat à l’occasion du festival international « Étonnants Voyageurs » 2018 :

Émission « Dialogues littéraires » de la Librairie Dialogues :

  • Des albums pour sensibiliser les plus petits à la protection des océans

Dans l’univers du livre pour la jeunesse, l’image occupe aujourd’hui une place prépondérante. Ces ouvrages peuvent s’adresser à des enfants qui ne savent pas encore lire ou sont en apprentissage de la lecture. Mais au-delà, les images ont un pouvoir narratif dont il serait dommage de se priver. C’est dans les années 1930, inspiré par le mouvement de l’éducation nouvelle, que Paul Faucher crée la collection Père Castor chez Flammarion. Convaincu du potentiel pédagogique des images, il fait appel à des illustrateurs de grand talent et renouvelle ainsi la forme de l’album. L’école s’est très vite emparée des albums comme supports d’enseignement, et aujourd’hui encore, les éditeurs n’ont de cesse de publier des pépites. L’album est davantage qu’un simple texte illustré : textes et images y ont une place égale dans la narration. Ils sont en interaction, se côtoient et se complètent, dans l’espace de la double page, pour exprimer une même idée. Ainsi, l’album pour enfants est aujourd’hui devenu un champ de création littéraire et artistique d’une extraordinaire richesse où auteurs, dessinateurs, peintres, graphistes exercent leurs talents, réinventant sans cesse les associations de l’image et du texte.
Enfin, sans format standard, une grande liberté est laissée au choix des dimensions, des techniques utilisées. Chaque album est un objet sur mesure, un petit bijou peaufiné dans les détails, où peuvent s’exprimer la métaphore, l’ellipse, le joli décalage. Supports de qualité permettant de créer un pont entre le réel et l’imaginaire, œuvres séduisantes et résistantes donnant la part belle à l’initiative et à la réaction des enfants, voici quelques albums, beaux et intelligents, qui développent l’amour de la mer et sensibilisent à la nécessité de protéger les océans. 

Marina AROMSHTAM, Victoria SEMYKINA,
Petit bateau de papier
Ed. Little Urban, 2018.

L'illustratrice russe utilise ici différentes techniques (aquarelle, drawing gum, gouache, pastels). Les couleurs sont tantôt douces, tantôt sombres, retranscrivant parfaitement les différentes atmosphères du récit. Les dessins sont riches d'une multitude de détails à observer au fil des différentes lectures. 

Comment emprunter ce livre à la Halle aux sucres ?
Réservez sur https://www.lesbalises.fr

Victoria Semykina ne travaille pas exclusivement pour la jeunesse. Elle partage sa passion pour les bateaux et la navigation à travers de nombreuses créations :
Portfolio de Victoria Semykina : ? https://www.semykina.com/
Page « navires » : https://www.semykina.com/ships ​
Page « marins » : https://www.semykina.com/sailors 
Page « petit bateau de papier » : https://www.semykina.com/boat (en construction) 

Olivier BARDOUL, Emmanuelle HOUSSAIS,
La p'tite mer bleue. La vie sous-marine
Ed. du Ricochet, 2016.

En surface, la mer est calme, silencieuse. Mais que cache-t-elle donc dans ses profondeurs ? Pour percer le mystère, il suffit de prendre une grande inspiration et de plonger la tête la première dans La P'tite Mer bleue. Les fonds sous-marins nous dévoilent : l'étoile de mer aux petits bras musclés, les étranges éponges pleines de trous, le poulpe cracheur d'encre, Mr Hippocampe qui porte ses œufs, la pieuvre aux couleurs changeantes... 

Comment emprunter ce livre à la Halle aux sucres ?
Réservez sur https://www.lesbalises.fr
 

Ce qui capte véritablement l'attention des enfants, ce sont les couleurs vives des illustrations. Celles-ci sont faites de papier découpé, rehaussé de peinture et de crayon de couleur. Emmanuelle Houssais nous propose des illustrations enfantines très colorées et parfaitement documentées à la fois.
À travers une technique graphique à base de collages et de pochoirs, Emmanuelle Houssais s'est spécialisée dans l'écriture d'albums documentaires et artistiques. 

En visitant le site d'Emmanuelle Houssais, on devine sa fibre écologique : http://emmanuelle-houssais.blogspot.com (vidéo elle se présente) 
Sur la page « Albums », on remarque que les projets qu’elle choisit sont tous en rapport avec l’environnement, la nature et le climat : http://emmanuelle-houssais.blogspot.com
 

Anouck BOISROBERT, Louis RIGAUD,
Océano
Ed. Helium, 2013. 

Rencontrés à l’école des arts décoratifs de Strasbourg, Anouck Boisrobert et Louis Rigaud sont aujourd’hui une référence dans l’univers du pop-up : un « duo de génie ».
Le pop-up est une forme particulière d’album : les pages contiennent des mécanismes qui développent en volume ou mettent en mouvement certains de leurs éléments.
Dans Océano, le lecteur lit simultanément en surface et en profondeur : à l’ouverture de la page, la surface se soulève et révèle le monde sous-marin. Avec un livre en mouvement, le lecteur participe physiquement à l’action de lire. Le livre devient le monde et le lecteur peut s’y voir comme acteur, dans un geste qui a la puissance des créateurs du monde.
Alliant prouesses techniques et grande inventivité (découpage fin et ciselé, art du pliage étonnant, foisonnement de détails iconographiques et découpes toutes en rondeur) ce magnifique album allie avec intelligence un message de préservation des fonds marins, tout en montrant toute la beauté qui s'en dégage. 

Comment emprunter ce livre à la Halle aux sucres ?
Réservez sur https://www.lesbalises.fr

Découvrir Océano en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=LSIHsKbc9EE
Portfolio d’Anouck Boisrobert : https://anouckboisrobert.fr/ ​
Page Océano : https://anouckboisrobert.fr/oceano/ ​
Portfolio de Louis Rigaud : https://ludocube.fr/
Page Océano : https://ludocube.fr/portfolio/livre/oceano