Dimanches des arts urbains : Ballaké Sissoko

Le 16/06/2019
dimanche des arts urbains Ballake sissoko

Révolution sereine et fin du monde
En phase avec son propre chant intérieur, Ballaké Sissoko, joueur de kora malien, invente une manière unique de révolutionner sereinement la tradition et ses héritages. Prenant à revers les utopies du capitalisme, Gauthier Chapelle et Raphaël Stevens, respectivement ingénieur et éco-conseiller, affirment que l’effondrement est l’horizon de notre génération, et que derrière l’horizon tout reste à penser, à imaginer, et à vivre…
Conversation animée par Sabah Rahmani, rédactice en chef adjointe du magazine Kaizen.

Concert / Conversations
Réservation vivement conseillée : 03 28 64 60 49

dimanche des arts urbains Ballake sissoko portraitBallaké Sissoko
Dix doigts pour vingt et une cordes, et la magie opère, sûrement, posément. Maître de la kora, improvisateur et compositeur surdoué et passionné, Ballaké Sissoko est aujourd’hui l’un des grands musiciens du monde. Sans cesse revitalisée par sa pratique quotidienne et par les rencontres qui jalonnent son parcours — Toumani Diabaté, Taj Mahal, Ludovic Einaudi, Stranded Horse… —, la musique de Ballaké Sissoko s’exprime par une parole en perpétuel mouvement, s’appuie sur le socle des mélodies mandingues pour mieux en prolonger la portée, les enrichir de nouveaux échos. © B. Peverelli

GAUTHIER CHAPELLE & RAPHAËL STEVENSGAUTHIER CHAPELLE & RAPHAËL STEVENS
Et si notre civilisation s’effondrait ? Non pas dans plusieurs siècles, mais de notre vivant. Loin des prédictions Maya et autres eschatologies millénaristes, un nombre croissant d’auteurs, de scientifiques et d’institutions annoncent la fin de la civilisation industrielle telle qu’elle s’est constituée depuis plus de deux siècles. Que faut-il penser de ces sombres prédictions ? Pourquoi est-il devenu si difficile d’éviter un tel scénario ? Auteurs de l’ouvrage « Une autre fin du monde est possible » ( Éditions du Seuil ), Raphaël Stevens et Gauthier Chapelle abordent la psychologie de l’effondrement, ou comment (mieux) vivre avec l’idée d’effondrement dans le monde actuel et comment vivre l’effondrement, et non seulement y survivre.

En savoir plus :

À LIRE : Pablo Servigne - Raphaël Stevens - Gauthier Chapelle - Une autre fin du monde est possible (Éditions du Seuil)

Les Dimanches des arts urbains

Initiés par le Learning center Ville durable, Les dimanches des arts urbains sont des fêtes de l’amitié, de l’écoute, du regard et de la pensée.

Faire sortir les savoirs hors de la cité savante, faire sortir les arts du monde de l’art, faire intervenir les chercheurs et les artistes dans l’univers politique et dans le débat public, en enrichissant et en renouvelant les modèles éprouvés de l’engagement des intellectuels et des artistes.
Dans le refus de la séparation et de l’instrumentalisation, inventer une nouvelle relation entre les chercheurs, les artistes et l’environnement.
Concevoir des moments et des formes capables de réunir citoyens, chercheurs, artistes et militants dans un travail collectif de critique et de proposition, conduisant à de nouvelles formes de mobilisation et d’action en faveur de la transition.
Les dimanches des arts urbains sont le produit de la confrontation de chercheurs tournés vers l’action avec des artistes refusant le hors-sol, des militants d’expérience et de réflexion, et des citoyens.
Les dimanches des arts urbains sont un cycle d’événements transversaux et innovants étroitement lié au projet du Learning center Ville durable et à un projet de société soutenable.
Cette année, en prolongement de l’exposition « Or noir - Ruée, marée, virage », Les dimanches des arts urbains interrogent nos liens et nos dépendances au pétrole en s’appuyant sur ses modalités de présence les plus concrètes et les plus immédiates dans notre quotidien et notre environnement.
Dans cette perspective, Les dimanches des arts urbains mettent l’accent sur des formes artistiques concernées, des analyses, des modèles théoriques et pratiques, à la fois conscients et positifs, dans le souci de rendre intelligibles et sensibles les phénomènes de « crises » que nous vivons, et de redonner du sens à notre époque en mutation.

Lieu de l'événement :
Auditorium de la Halle aux sucres
Date : Le 16/06/2019
Horaire :
15h
Public visé :
Tout public
Contact :
Accueil de la Halle aux sucres